Met ta serviette et lave toi les mains, on mange ...

samedi 26 janvier 2013

Tortis à la carotte et à l'effilochée de confit

C'est pas tout ça mais l'hiver est bien installé et ça donne envie de petits plats revigorants et simples malgré tout..

Voilà le résultat de mes réflexions devant ma plaque de cuisson ce midi...
J'avais faim, froid et pas beaucoup de temps disponible parce que bien occupée à créer pour Lykhorn !
Une quiche était prévue mais j'avais pas envie d'avoir le museau dépité des enfants devant leur assiette (oui, j'ai des enfants qui n'aiment pas la quiche... ça existe...)
Du coup, virage à 180 degrés et départ en live culinaire !


J'ai eu besoin de :
400 grs de tortis
500 grs de soupe de carotte maison (issue du congélateur, juste des carottes fuites dans un bouillon, mixées et congelées)
100 grs de crème liquide
2 cuisses de confit de canard.


J'ai mis à dégeler la soupe en casserole avec la crème et j'ai assaisonné (poivre, cumin, un peu de sel fumé des vikings)
J'ai effiloché puis fais rissoler le confit jusqu'à ce qu'il soit tout croustillant.
J'ai cuit les pâtes.
Après egouttage, j'ai mélangé les pâtes et la sauce aux carottes, j'ai parsemé de confit croquant et j'ai servi.

Vite fait, miam fait !

Et en plus, il me reste une bonne part pour un midi ... Que demander de plus ...

Posté par Fildocean à 14:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 1 janvier 2013

La bonne terrine !

La terrine, ou le pâté, on aime ou on n'aime pas mais ça laisse rarement indifférent ...

Moi, j'aime ça, mais je trouve toujours que c'est trop gras et difficile à digérer (oui, je te raconte mes soucis digestifs aussi ... ), du coup, j'avais bien envie de tenter d'en faire moi même.

Depuis cette tentative, j'ai réitéré plus d'une fois, parce que ça nous a plu, ainsi qu'à ceux à qui on l'a fait gouter !

001

Pour ce premier essai, j'avais utilisé du poulet et des gésiers, voici comment j'ai fait, pour une belle terrine (en plat principal, elle convient pour 6 voire 8, sinon, elle est super en apéro, découpée en dés) :

6 blancs de poulet

250 grs de gésiers de poulet confits

10 tranches fines de poitrine fumée

1 godet de cognac

3 échalotes

3 tranches de pain de mie trempée dans du lait et pressée

Sel, poivre, thym frais.

 

004

Couper le poulet en gros dés, hacher les échalotes, émietter le thym et dégraisser un peu les gésiers (en gros, les passer 1 minute au MO et vider une partie de la graisse).

Passer le poulet au robot pour hacher grossièrement la viande, il ne faut pas en faire de la purée non plus !

010

Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients (sauf la poitrine fumée !), n'hésites pas à malaxer à la main, ce sera plus rapide et plus efficace !

Beurrer une terrine en terre cuite, étaler 6-7 tranches de poitrine fumée, verser le mélange de viande et tasser au mieux avec la main. Terminer en étalant quelques tranches de poitrine fumée restantes.

012

Enfourner pour environ 2 heures à 150°.

Une cuisson longue mais à feu doux gardera la terrine moelleuse à souhait.

Une fois la cuisson terminée, ne surtout pas commettre la bêtise que j'ai testée pour vous, à savoir vider le "jus" qui s'était formé autour de la viande, en effet, en refroidissant, il va pénétrer dans les chairs et former une petite gelée fort sympathique autour de du pain de viande ....

014

Reste plus qu'à attendre le refroidissement complet (dur dur) et se jeter dessus !

 

Posté par Fildocean à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 28 décembre 2012

En pause ...

Pas besoin d'être devin pour se douter que je suis bien occupée en ce moment. Suffit de regarder la date de la dernière publication pour s'apercevoir que ça sent un peu le renfermé et que les ustensiles sont bien rangés dans les tiroirs ....

Bien rangés ? Pas tant que ça, tu t'en doutes, Lecteur, tu me connais bien, tu sais bien que je serais incapable de bouder ma cuisine mais il est toutefois vrai que je la fréquente moins assidument et surtout, surtout, je ne prends plus le temps de photographier ce que j'y fais ...

C'est à dire que je suis bien occupée avec un gros projet professionnel, qui me tient particulièrement à coeur.

Si tu veux en savoir plus, je te proposes de venir jeter un oeil sur Les Trésors de Lykhorn.

Tu trouveras là bas mon petit monde créatif, des bijoux, des sacs, des accessoires, créés à partir de matériaux naturels ou recyclés et avec le plus grand soin.

Je reviendrai par ici, bien entendu, quand j'aurai bien démarré mon activité, j'ai encore plein de recettes à te raconter, des partenaires à te présenter, des ptits trucs à partager et tout et tout ...

En attendant, je te remercie de m'avoir suivi jusque là, je te dis à bientôt sur Lykhorn et à un peu plus tard par ici ...

avec flou 200 haut

 

Posté par Fildocean à 23:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 4 novembre 2012

La quiche libre et sauvage

Vouiiii, tu as bien lu, la quiche qui se la jouait sauvage, qui voulait être dévorée en pleine nature par des chasseurs de champignons affamés .... Mais qu'est ce que c'est que cette nourriture rebelle .... déjà l'autre jour, un filet mignon avec du caractère et aujourd'hui la quiche qui n'en fait qu'à sa tête ......

124

Rien de bien sorcier pour une quiche, c'est vrai, mais ça m'a fais marrer de la prendre en photo en situation et j'avais envie de lui rendre hommage, donc acte ....

Pour une belle quiche libre ....

1 pâte feuilletée (oui oui, toute prête, ce ptit plat a été improvisé juste avant de partir à la chasse aux champis, pas le temps de faire la pâte maison hein ...)

200 grs de jambon coupé en dés, 150 grs de fêta, 4 oeufs, 10 cl de crème liquide (enfin ptet plutôt 15 ...), poivre, un peu de curry.

127Quelle sauvageonne .....

Attention, c'est rapide !

Préchauffer le four à 200°

Etaler la pâte dans le plat à tarte, directement sur son papier cuisson.

Parsemer les dés de jambon et la fêta émiettée.

Battre en omelette les oeufs, rajouter la crème, les épices et éventuellement un peu de gruyère râpé, si ça vous dit .... Verser sur la pâte garnie.

Enfourner 15 à 20 minutes. Sortir du four, recouvrir d'un alu et vite l'emmener en forêt avant qu'elle ne se sauve !

129Ouf ! Arrivés à temps !

Puis, comme tu te doutes, nous ne sommes pas revenus les mains vides, en début de promenade, deux gros cèpes m'attendaient fièrement sur leur lit de feuilles mortes ... On les a bien entendu cueillis ! Et dégustés !

149

Enfin, je dis "on", je devrais plutôt dire l'Homme et la Belette les ont dégustés puisque ni Fils ni moi ne sommes sensibles à la texture de ce pourtant délicieux champignon .... Hé oui ma brave dame, la vie est dure avec les gourmets, j'adore les chasser mais pas trop les manger ....

 

152

Posté par Fildocean à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 31 octobre 2012

samousssas au Haddock et purée de pomme de terre ....

Ben oui, pour changer un peu de style, des samoussas au poisson, pourquoi pas ?

079

En plus, pas besoin de beaucoup d'ingrédients, juste d'un peu de temps pour emballer les samoussas ....

8 feuilles de brick, 250 grs de haddock, 5-6 pommes de terre, une poignée de cantal râpé, poivre, beurre, lait, noix de muscade.

On commence par le haddock, tu veux bien ? On le dépose dans une casserole, on recouvre de lait et on laisse pocher 15 minutes à frémissements doux. Quand c'est fait, on filtre le tout en gardant le lait précieusement. On lui enlève sa peau et on l'émiette.

On passe aux pommes de terre. On les pèle, les lave, les coupe en dés, les fait cuire à l'eau jusqu'à ce qu'elles soient tendres. On ne sale surtout pas.

083

Une fois cuites, on égoutte, on retransvase dans la casserole de cuisson et on réduit le tout en purée, on ajoute de la noix de muscade, du poivre, le cantal et le haddock. Si besoin, on mouille avec un peu de lait de cuisson du haddock.

Reste à emballer les tous dans les feuilles de brick. On coupe les feuilles en deux, et on se prépare au pliage ... C'est bête, j'aurais dû faire un "tuto" photo pour te montrer comment je fais .... Pour cette fois, je te laisse chercher sur le net mais la prochaine fois, je te montrerai comment faire en photos ...

On étale les samoussas sur une plaque de cuisson, on badigeonne de beurre fondu et on enfourne pour 10-15 minutes à 180°, le temps de bien dorer et faire croustiller le tout.

086

J'avais servi ça avec des épinards en branche, frais, que j'avais fait revenir dans un peu de beurre avec de l'ail et du poivre. Je ne les avais pas salés non plus, le haddock se charge bien suffisament d'apporter du sel ....

093

Posté par Fildocean à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 27 octobre 2012

Tatin de boeuf, dés de jambon et courgettes ...

Ou comment rattraper le coup quand on n'a pas prévu assez de viande pour tout le monde ....

065

Je dis à l'Homme "ce soir, c'est tomates farcies, ramène moi du steak haché" ..... Il me ramène effectivement du steak haché mais 200 grs pour quatre .... Ca va faire court ..... Je sonde le frigo .... Chance, une pâte feuilletée, double chance, une tranche de jambon épaisse dans le congélo .... L'affaire est faite !

066

Pour les ingrédients, tout y est presque déjà, n'est ce pas ?

On a donc 200 grs de steak haché, 200 grs de jambon environ, 2 courgettes, 1 oignon, 1 poignée de gruyère râpé, sel, poivre, concentré de bouillon, origan et ail. Et la pâte feuilletée bien entendu !

070

J'ai pelé et émincé l'oignon, je l'ai fais revenir dans un peu de beurre, j'ai ajouté la courgette lavée et coupée en dés.

En parallèle, j'ai mélangé le steack haché, le jambon coupé en dés avec l'origan, l'ail, le sel, le poivre, le gruyère râpé et le bouillon concentré (tu sais, l'arôme saveur de maggi ?). Une fois les courgettes un peu refroidies, hop, j'ai mélangé avec la viande !

J'ai tapissé un moule à tarte d'une feuille de papier sulfurisé. J'ai rangé mon mélange viande/courgette que j'ai bien tassé puis recouvert de la pâte feuilletée.

J'ai fais un petit trou au milieu de la pâte pour laisser passer la vapeur pendant la cuisson et j'ai enfournée pour 30 minuets à 180° environ.

076J'avais servi cette tarte avec des tomates "confites" (tomates coupées en deux, trognon ôté, parsemées d'herbes de provence et d'un peu de beurre puis enfournée pour 45 minutes à 100°).

 

 

 

Posté par Fildocean à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 23 octobre 2012

Brioche roulée aux perles de sucre ....

 

048

Avoue qu'elle est appétissante cette brioche ....

Pour le gouter, un week end, les enfants me demandent de leur préparer "un truc" .... Sont marrants les enfants, "préparer un truc", en voilà un cahier des charges précis et facile à suivre ....

Bon, on a quand même déterminé qu'ils avaient envie d'un truc sucré et pas au chocolat ... L'Homme a rajouté un truc (tiens lui aussi ....) genre brioche ça le ferait bien ....

Avec cette foule d'instructions, je me suis lancée, bravement, sans peur et sans reproche et le résultat a été à la hauteur de l'enjeu, imagines, la brioche a fait le gouter, y'en avait même plus assez pour le ptit dej' du lendemain !

050

Un ptit tour du coté des ingrédients ?

300 grs de farine de blé, 3 oeufs, 1 sachet de levure de boulanger, 80 grs de beurre fondu, 2 càs de sucre fin, 50 ml de lait tiède.

Du sucre perlé Tirlemont, reçu avec plaisir de La Belgique à votre Porte et qui me rappelle sans cette les cramiques de mon enfance belge ... (alors là, au pif la quantité ... tu verras plus loin ...)

052

Pour la phase technique :

Tu fais tiédir un peu le lait (on peut le remplacer par de la crème liquide, ça marche aussi bien), tu verses le sucre fin et la levure lyophilisée dedans, tu touilles un coup et tu laisses tranquille 1/2 heure. Tu obtiens une sorte de levain express ....

Dans un saladier, tu verses la farine, tu rajoutes le beurre fondu, les oeufs, le levain et tu malaxes le tout pour obtenir une belle pâte souple .... Elle peut être très légèrement collante, mais il ne faut pas hésiter à rajouter un peu de farine si elle l'est trop !

056

Tu laisses reposer la pâte dans son saladier sous un torchon un peu humide, le tout bien au chaud, pour une heure environ ....

Au bout de l'heure en question, tu allumes le four à 180°

Tu beurres et farine un moule à cake.

Tu étales ta pâte à brioche au rouleau, sur un petit centimètre d'épaisseur environ, en largeur, tu tentes de faire en sorte que ça rentre dans ton moule à cake. Une fois bien étalée, tu la parsèmes de sucre perlé, jusqu'à recouvrir la surface régulièrement (ne pas faire de surépaisseur quand même ... c'est pas du kouign amann !!) et ensuite, tu roules la pâte sur elle même, comme si tu faisais un gâteau roulé ....

Tu dépose ton rouleau dans le moule à cake beurré, tu tasses un peu pour faire épouser les contours ....

Tu parsèmes de râpure de beurre le dessus et tu répands encore quelques perles de sucre ...

057

Il reste à enfourner cette belle brioche pour une vingtaine de minutes environ, en surveillant que ça dore bien sans excès ....

A déguster tiède, avec un bon thé ou même un ptit chocolat chaud maison .... Parfaite pour les gouters pluvieux d'automne ....

 

 

Posté par Fildocean à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 19 octobre 2012

Soufflé au reblochon

Hééééééé oui, avec la baisse des températures, l'arrivée de la pluie (ha bon ? Elle était partie ??? .... Mauvaise langue !), on a envie de plats qui font autant de bien à l'âme qu'à l'estomac .... Pour les courbes, on verra plus tard, on est en mode ours là ....

Alors voilà, un soufflé bien fromagé, qui régale les yeux avant même d'avoir pu le goûter, assorti d'une bonne salade à la vinaigrette à l'huile de noix .... Ca se rapproche de l'idée du bonheur par une soirée pluvieuse, venteuse, bretonnante en quelque sorte ...

051

5 oeufs

150 grs de reblochon râpé (râpe à gros gros trous)

60 grs beurre

60 g farine

40 cl lait

sel, poivre, muscade

053

Beurrer et fariner le moule, préchauffer le four à 180°

Se concentrer =)

Préparer une sorte de béchamel en faisant fondre le beurre, ajoutant la farine, mélanger et cuire légèrement, mouiller avec le lait, laisser épaissir jusqu'au premier bouillon (à feu doux en mélangeant sans cesse).

Hors du feu, ajouter les jaunes d'oeufs un par un puis le fromage, bien mélanger le tout. Assaisonner, gouter et rectifier si besoin (vas y doucement avec le sel, hein, le reblochon, ça sale déjà un peu).

Il me restait 2 tranches de jambon dans le frigo, je les ai taillées et ajoutées à la préparation.

055

Battre les blancs en neigen très ferme.

Les verser dans la casserole avec la "béchamel", mélanger très délicatement pour ne pas casser les blancs. Bien remonter la préparation du fond de la casserole pour tout mélanger intimement. Verser gentiment dans le plat beurré et fariné et enfourner pour 35 minutes.

059

On peut surveiller la cuisson en regardant par la vitre de la porte du four mais en aucun ouvrir le four bien entendu, sinon, adieu veaux, vaches, cochons et soufflé gonflé .... Après, il sera toujours possible de faire croire à votre famille que vous vouliez faire un clafoutis salé .... un peu mousseux .... Ca marchera peut être .... ou pas ....

062

Apporter à table tout gonflé et doré et profiter quelques instants de ce beau soufflé avant de le percer sans ménagement pour le service, bien fait pour lui, na !!

 

Posté par Fildocean à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 15 octobre 2012

Filet mignon en croute de sel

Je t'en parlais il y a peu, j'ai ramené des vacances un bon stock de sel de Guérande, Fleur et Sel Gris, des kilos .... A tel point que je n'ai pas envie de faire mon écureuil et que je m'éclate à l'utiliser. Pour le coup, pourquoi ne pa tenter la croute de sel ?

Un ptit filet mignon esseulé, là, dans le frigo, qui était destiné à rencontrer une bouteille de Leffe ... Quand je lui ai parlé de la bière, j'ai eu l'impression qu'il faisait la tête ... Qu'il tentait de me faire comprendre qu'il aurait bien voulu quelque chose de plus original, histoire de faire honneur à la table du dimanche ... Que d'autres que lui se seraient satisfaits de la bière mais que lui, le filet du dimanche, il voulait voyager, prendra la mer et voir du pays ....

Après une longue discussion silencieuse (ouais, ben vas y, essaie de faire articuler un filet mignon, moi, j'ai pas réussi ....), la lumière se fût ... La croute de sel ma brave dame ! Ca tombe bien, j'ai 10 kg de sel ! Allez hop, je te montre, je t'explique, on se régale ensemble, tu veux bien ?

033T'as vu ça comme ça a l'air tendre .... Même pas eu besoin de couteau, ça se "coupait" avec le bord de la fourchette ...

Pour la croûte

400 grs de gros sel, 300 grs de farine, 20 cl d'eau + les herbes qui te font envie. Pour ma part, j'ai mis des herbes de provence, du basilic et de l'origan sec, un peu d'ail et de piment d'Espelette.

Rien de bien sorcier pour la pâte, tu jettes tout dans un saladier, tu malaxe à la main jusqu'à faire une belle boule.

026

Pour le filet mignon

Ben, un filet mignon .... 3 oignons, un peu de beurre, du poivre, une bonne cuiller à café de Miel des Chefs, j'ai utilisé celui pour les salades, poissons, légumes.

J'ai épluché et émincé les oignons, je les ai fait revenir dans le beurre, une fois dorés j'ai ajouté le filet que j'ai laissé dorer de toute part également. En fin de "dorure", j'ai laqué avec le Miel des Chefs et j'ai laissé caraméliser légèrement.

Une fois fait, j'ai laissé reposer la viande un quart d'heure environ.

027

Pendant le repos du filet, j'ai étalé ma croûte de sel. La pâte colle un peu, le mieux est de l'étaler sur un papier de cuisson, ça évitera de la casser quand il faudra la déplacer dans le plat de cuisson.

Il faut aussi penser à préchauffer le four à 180°.

Une fois la pâte étalée, placer le filet un peu refroidi au centre, verser dessus les oignons caramélisés mais pas la sauce, qu'on va conserver précieusement ... Rabattre la pâte sur la viande et déposer le tout dans le plat de cuisson, la "suture" vers le bas. Je n'ai pas graissé le plat, ça ne me paraissait pas utile puisque la croûte ne se mange pas .... Ca c'est démoulé sans soucis, donc je n'ai pas regretté ...

028

Enfourner ensuite à 180° pour une heure environ ....

A la sortie du four, transvaser dans le plat de service et casser la croûte (c'est dur !!!) puis admirer le travail et humer le fumet ... Ca a l'air prometteur, non ?

035

Pour la sauce

Récupérer le jus de cuisson, rectifier l'assaisonnement (pas de sel) : poivre, éventuelle herbes aromatiques et piment d'Espelette, verser 15 cl de crème liquide et donner un ptit bouillon.

Verser en saucière pour accompagner la viande.

036

Si tu prépares cette recette, Lecteur, je te conseille vraiment de casser la croûte à table parce que ça a son petit effet l'air de rien, puis le parfum qui se dégage à l'ouverture est vraiment divin. Il suffit ensuite de sortir la viande entièrement de sa prison de sel et de la découper à côté avant de la servir avec sa petite sauce ... Tu verras, c'est d'un tendre absolu, tu appuies le couteau et ça coupe tout seul ....

044

Pour accompagner, j'avais préparé une jardinière de légumes, sans prétention mais parfaite pour laisser la vedette au filet ... (pomme de terre, carottes, haricots verts, petits pois, cuits vapeur puis revenus dans un peu de beurre avec sel et poivre).

jeudi 11 octobre 2012

Crumble aux pommes

Et pourquoi pas un ptit crumble pour changer ? C'est bon ça le crumble, et en plus, on peut manger de la glace avec .... Que demander de plus ?

042

Pour mon crumble, j'ai besoin de :

2 pommes, 2 poires

2càs de sucre de canne

cannelle

70 grs de noisettes râpées / 70 grs d'amandes râpées, mélangées ensemble

50 grs de sucre de canne

70 grs de beurre

053

On épluche les fruits et on les détaille en quartiers qu'on range dans un plat beurré. On saupoudre de sucre de canne.

055

On prépare la pâte en mélangeant les ingrédients à la main, en prenant garde de bien mêler le beurre. On doit obtenir une sorte de pâte sablée qui ne "tient" pas, avec une réelle consistance de sable.

On la parsème sur les fruits et on met le tout au frigo (c'est ce coup de froid qui rendra la consistance du crumble intéressante).

057Quand tu entames l'apéro du repas où tu as prévu de servir le crumble, tu préchauffes le four sur 180°. Une fois bien chaud, tu enfournes le plat pour 20 minutes environ. Tu éteins ensuite le four et tu laisse le crumble dedans jusqu'au moment du service.

061

A servir tel quel ou agrémenté d'une boule de glace vanille, pour un contraste thermique intéressant.

Posté par Fildocean à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,